Genevieve GLEIZE, photographe | ABATTRE LES MURS le 6 septembre 2013 au Grenier à Sel à Avignon
photographe, genevieve gleize
459
post-template-default,single,single-post,postid-459,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-3.5.2.1493034072,select-theme-ver-3.8,vertical_menu_enabled,paspartu_enabled,menu-animation-underline,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

ABATTRE LES MURS le 6 septembre 2013 au Grenier à Sel à Avignon

ggPHOTOGRAPHIES geneviève gleize

MUSIQUE  jean cohen-solal

« Où je passe je laisse ma trace » dit un graffiti posé sur un mur intérieur de l’ancienne
prison d’Avignon. Murs du dedans, murs du dehors, murs à abattre pour que s’en échappent les images et les sons qu’ils ont détenus durant cent trente ans.
La photographe Geneviève Gleize et le musicien Jean Cohen-Solal les ont franchis, ils ont
ouvert toutes les portes que l’on tenait fermées, parcouru les couloirs et les lieux de vie,
se laissant déranger par le poids des traces. Chacun à sa manière, avec son art, a mis au jour les blessures et les cris, les exaspérations, les solitudes, les attentes…
Au Grenier à Sel, lieu d’exposition situé non loin de la prison, Geneviève Gleize proposera
une série de photos présentées et tirées sur différents supports, Jean Cohen-Solal donnera trois concerts de musique contemporaine électroacoustique écrite à partir de ce voyage entre désespoir et espoir.